Sénégal
Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1981 en tant que réserve de biosphère, le Parc National du Niokolo-Koba abrite une biodiversité extraordinaire : lions, lycaons, chimpanzés d’Afrique Occidentale, éléphants, hippopotames, élans de Derby. Malheureusement, ce parc est sujet à de nombreuses pressions telles que le braconnage, l’orpaillage clandestin, l’incursion du bétail, les feux de brousse et l’assèchement prématuré des étangs et marais.

Une espèce en sursis

Classée en « danger critique d’extinction » par l’UICN, la population d’élands de Derby de l’Ouest (Tragelaphus derbianus derbianus) compterait moins de 200 individus dans la nature. La population la plus importante d’élands de Derby de l’Ouest se trouve au sein du Parc National du Niokolo Koba, au Sénégal.

Des actions de protection

Depuis 2011, Panthera a mis en place un programme de conservation du lion d’Afrique de l’Ouest, sous-espèce en danger critique d’extinction, au sein du Parc National du Niokola Koba. A la demande de Beauval Nature et du Zoo de Knowsley, Panthera lance un nouveau programme de suivi intensif des espèces rares du Parc National, avec comme espèce ciblée l’éland de Derby.

Les missions de ce nouveau programme sont :

  • Evaluer la répartition actuelle de cinq espèces clés du parc : l’éland de Derby, le lion d’Afrique de l’Ouest, le lycaon, le léopard et l’éléphant de savane.
  • Déterminer le nombre de spécimens de chacune de ces espèces.
  • Mettre en place un protocole de suivi régulier.
  • Elaborer des objectifs de conservation pour les cinq espèces au sein du Parc National.
  • Développer un plan de conservation pour l’éland de Derby.

Notre partenaire