République du Congo
En République du Congo, le Parc National de Conkouati-Douli, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et haut lieu de biodiversité, abrite une population de chimpanzés d’Afrique Centrale ( Pan troglodytes troglodytes). Le Parc s’étend sur 500 000 hectares composés de lacs, de mangroves, de forêts denses ou encore de savanes arbustives où se rencontrent de nombreuses espèces menacées telles que le chimpanzé d’Afrique Centrale, l’éléphant d’Afrique de forêt, le mandrill, le gorille des plaines de l’Ouest, le léopard ou encore le lamantin d’Afrique.

Une espèce en sursis

Le chimpanzé d’Afrique Centrale est classé « en danger » d’extinction d’après l’UICN. La perte et la fragmentation de son habitat ainsi que la diminution des ressources alimentaires contribuent à la diminution de ses populations.
Le braconnage reste un fléau pour l’espèce, les bébés sont capturés pour être vendus en tant qu’animaux de compagnie, les adultes sont braconnés pour le commerce de viande de brousse.

Des actions de protection

Depuis 1989, L’association Help Congo, fondée par Aliette Jamart, œuvre dans le Parc National de Conkouati-Douli pour la protection des chimpanzés sauvages. L’association s’est également spécialisée dans le recueil et la réintroduction de jeunes chimpanzés victimes du trafic. Depuis la première réintroduction de 5 individus en 1996, près de 40 individus ont été relâchés dans le Parc National grâce au programme.

En 2020, à la demande de Madame Jamart qui souhaitait prendre sa retraite, Beauval Nature a repris la gestion de l’association Help Congo avec comme objectifs de poursuivre les actions de conservation pour les chimpanzés tout en développant la recherche et la conservation de toute la biodiversité du Parc National, notamment les éléphants, gorilles, léopards et lamantins.

Beauval Nature va également poursuivre les actions de sensibilisation et de développement économique des communautés.

Notre partenaire